• Accueil >
  • Articles >
  • Comment savoir si mes plaquettes de frein sont usées ?

Comment reconnaître des plaquettes de frein usées

Les plaquettes de frein exercent une pression sur le disque de frein pour ralentir ou arrêter une voiture. Des plaquettes qui s’usent de manière irrégulière sont le signe que vos freins nécessitent des réglages.

Un véhicule avec des disques de frein ralentit ou s’arrête lorsqu’une pression s’applique sur le disque de frein relié au moyeu de la roue, par le biais des plaquettes de frein. Les plaquettes qui présentent une usure inégale sont souvent mal alignées, et en fonction des traces d’usure visibles, les causes peuvent être variées. Comprendre les marques d’usure sur vos plaquettes de frein vous permettra de trouver facilement une solution pour réparer les problèmes existants.

RÉSERVER UN GARAGE EN LIGNE

1 : comment fonctionnent les plaquettes de frein

Pour bien comprendre l'usure d’une plaquette de frein, vous devez d’abord comprendre son fonctionnement. Le processus débute quand vous actionnez la pédale de frein et que cela permet l’arrêt ou le ralentissement de la voiture, en fonction de la force de la pression exercée sur la pédale.

Étape 1 : Comprendre la conduite hydraulique du frein. Les conduites hydrauliques contiennent le liquide de frein, qui passe par un long et fin tuyau lorsque l’on appuie sur la pédale de frein.

Le liquide de frein est en fait un fluide hydraulique qui pousse un piston qui se trouve au bout de la conduite de frein, qui à son tour presse la plaquette de frein contre le disque de frein, ralentissant ou stoppant ainsi la voiture en fonction de la force exercée.

La pression transmise via le liquide de frein hydraulique est bien plus grande que celle que le conducteur pourrait exercer par lui-même. La pression hydraulique est appliquée sur chaque roue de façon uniforme quand la pédale de frein est enclenchée.

Étape 2 : Comprendre les étriers de frein. Les étriers de frein maintiennent en place les plaquettes et les pressent contre le rotor, exerçant ainsi la friction nécessaire au ralentissement du véhicule.

Lors de l’installation des étriers de frein sur votre véhicule, vous pouvez choisir entre des modèles flottants ou fixes. Les étriers flottants se déplacent par rapport au disque et sont dotés d’un ou deux pistons au niveau de l’étrier interne. Les pistons d’un étrier flottant poussent l’ensemble de l’étrier lors du freinage, créant une friction de la part des deux étriers.

Les étriers fixes ont des pistons à la fois sur l’étrier interne et externe. Les étriers de frein fixes offrent de meilleures performances que les modèles flottants et c’est pourquoi ils leur sont préférés.

Étape 3 : Comprendre les plaquettes de frein. Un jeu de plaquettes de frein est composée d’une plaque de support en acier dont l’un des côtés est recouvert d’un métal de friction.

L’objectif d’une plaquette de frein est de serrer le disque de frein quand la pédale de frein est actionnée, ralentissant ou arrêtant le véhicule. Lors du choix des plaquettes de frein, vous pouvez opter pour différents matériaux de fabrication. Le tableau ci-dessous vous aidera à mieux comprendre de quoi ils sont composés.

Les différents types de matériaux de fabrication des plaquettes
Matériau
Description
  • Non-métallique
  • Divers matériaux composites synthétiques, comme de la cellulose, de l’aramide, du PAN et du verre fritté.
  • Non agressives pour les disques.
  • Durée de vie assez courte.
  • Semi-métallique
  • Matériaux synthétiques mélangés à des métaux broyés.
  • Plus dures que les plaquettes non-métalliques.
  • Plus d’usure des disques mais meilleure performance de freinage.
  • Tout métallique
  • Utilisées pour les voitures de course.
  • Bruyantes et résistantes.
  • Exigent plus de force que les autres plaquettes pour ralentir le véhicule.
  • Céramique
  • Fabriquées avec de l’argile et de la porcelaine, agglomérées avec du cuivre.
  • Bon compromis entre les plaquettes métalliques et naturelles.

 

Étape 4 : Comprendre les disques de frein. Autres éléments indispensables lorsqu’il s’agit de stopper un véhicule, les disques de frein sont les composants sur lesquels les plaquettes de frein exercent une pression et ralentissent l’essieu pour freiner un véhicule en marche.

Les disques sont des composants très durables, qui résisteront même à plusieurs changements de plaquettes de frein. Ils sont généralement fabriqués à partir de fonte, mais peuvent également inclure des matériaux composites, tels que du carbone renforcé ou de la céramique.

RÉSERVER UN MÉCANICIEN A DOMICILE EN LIGNE

2 : Les marques d’usure d’une plaquette de frein

Les traces d’usure sur une plaquette de frein en disent beaucoup sur l’installation de votre frein. En général, cela permet de savoir si les plaquettes ont été mal installées et nécessitent un ajustement. Il faut faire inspecter vos plaquettes de frein régulièrement pour vous assurer qu’elles n’ont pas besoin d’être remplacées. En moyenne, il est conseillé de les changer tous les 80 000 kilomètres, bien que cela puisse varier en fonction de la résistance des plaquettes de frein, l’environnement dans lequel vous conduisez et vos propres habitudes de conduite.

Étape 1 : Cherchez des traces d’usure régulière. Il est normal de remarquer des marques d’usure uniformes à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des plaquettes de frein de chaque roue.

Des signaux d’usure uniforme sur la plaquette de frein peuvent être détectés par une épaisseur similaire de chacune des deux plaquettes d’un même pneu.

  • Conseil : Il est recommandé d’acheter des plaquettes de frein avec des indicateurs d’usure. Ces indicateurs vous permettront de savoir quand il est temps de faire remplacer les plaquettes de frein, à l’aide de bruits caractéristiques, de capteurs ou par une inspection visuelle de l’indicateur sur la plaquette de frein.

Étape 2 : Soyez attentif à l’usure de la plaquette extérieure. Cette marque d’usure anormale se caractérise par une épaisseur plus fine du matériau sur la plaquette de frein externe que sur la plaquette interne.

Ce type d’usure provient du fait que la plaquette de frein extérieure reste en contact avec le disque, même une fois que l’étrier est relâché. C’est un signe de dysfonctionnement des goupilles de guidage, des bagues ou des glissières. La façon la plus simple de venir à bout de ce problème est de remplacer l’étrier et le jeu de plaquette de frein.

Étape 3 : Prêtez attention à l’usure de la plaquette interne. Des signaux d’usure excessive sur la plaquette interne sont un indicateur majeur que la plaquette reste contre le disque même après le relâchement de l’étrier.

Ce type d’usure est sans conteste le signe d’un joint d’étanchéité usé, d’un étrier endommagé ou d’une corrosion liée à une exposition à l’humidité. Tout comme pour l’usure de la plaquette de frein externe, le remplacement de l’étrier et du jeu de plaquettes de frein est le moyen le plus simple de réparer ce type d’usure.

Étape 4 : Reconnaissez les signes d’une usure partielle sur chacune des plaquettes. Un troisième élément montrant que la plaquette est endommagée (la présence d’une usure de forme biseautée), est un signe indéniable que la plaquette de frein n’est pas correctement installée.

La plaquette semble alors inclinée : on peut généralement voir une usure sur le haut d’un côté de la plaquette et une usure similaire sur le bas de l’autre côté de la plaquette. L’usure des goupilles de guidage et la prédominance de l’étrier coulissant sur un côté de la plaquette sont également des causes possibles d’une telle usure. Pour régler ce problème, remplacez l’étrier en question en plus de la plaquette de frein.

Étape 5 : Cherchez des bords craquelés, vernis ou relevés. Une plaquette de frein vernie ou fendue avec des bords relevés est le signe de problèmes divers.

Les causes les plus communes d’un tel aspect sont un usage excessif de la plaquette de frein, un dysfonctionnement de l’étrier ou une plaquette défectueuse. De plus, un frein à main qui n’est pas correctement desserré  peut créer ce type de déformation sur la plaquette.

La meilleure manière de régler ce problème et de remplacer la plaquette et de régler le frein à main si nécessaire.

  • Conseil : Il est également important que vous effectuiez le rodage de la plaquette de frein comme il se doit. Cela va permettre de transférer une fine couche de film de transfert sur la surface du disque, ce qui minimise la vibration du frein, à l’aide d’une accumulation graduelle de la chaleur sur la surface du rotor et sur les matériaux de la plaquette de frein. La procédure de rodage peut prendre plusieurs centaines de kilomètres, durée pendant laquelle il est préférable d’éviter les freinages brusques.

Étape 6 : Regardez s’il y a une superposition des matériaux de friction. Ce type de marque d’usure se manifeste par le fait que le côté supérieur de la plaquette chevauche le haut du disque.

Les causes fréquentes incluent l’installation de plaquettes de frein ou de disques n’ayant pas la bonne taille ou d’une usure excessive des goupilles de guidage ou de l’étrier. Pour remédier à ce problème, installez des plaquettes ou des disques de taille adéquate sur votre véhicule.

Une usure non uniforme de vos plaquettes de frein est facile à régler. En réalisant les ajustements nécessaires ou en installant des composants de bonne taille, vous pourrez reprendre la route. Vous pouvez demander à un de nos mécaniciens partenaires de changer vos plaquettes de frein si vous n’êtes pas certain de pouvoir le réaliser vous-même.

FAIRE MONTER MES PIÈCES AUTO