Freinage d'urgence : Comment s'y prendre !

Chaque conducteur doit connaître la meilleure façon d’arrêter sa voiture. Si les freins de votre voiture tombent en panne, rétrogradez pour utiliser le freinage moteur afin de ralentir.

Tous les conducteurs doivent être capables d’effectuer un arrêt d'urgence avec leur voiture. Après tout, de nombreuses situations échappent au contrôle d’une personne et exigent de savoir s’arrêter en toute sécurité. Que ce soit une situation extrême comme une panne intégrale des freins ou aussi courante que l’aquaplaning sur une route mouillée, savoir ce qu’il faut faire peut faire la différence entre avoir un accident et se sortir d’une situation dangereuse avec grâce et facilité.

RÉSERVER UN GARAGE EN LIGNE

Freinage d'urgence en cas de panne générale des freins

La grande crainte des conducteurs est de se retrouver sans freins en état de marche. Cette situation est extrêmement dangereuse et peut avoir de très graves conséquences. Garder la tête froide et connaître les étapes à suivre est crucial pour votre propre sécurité et pour celle des autres usagers de la route.

Étape 1 : rétrograder immédiatement. Cela va ralentir la voiture et fonctionnera pour les boîtes automatiques et manuelles.

Avec une boîte manuelle, rétrogradez les vitesses en douceur. Ne coupez pas le contact, vous n’auriez plus de direction assistée et ne mettez pas la voiture au point mort, car cela vous empêcherait de freiner davantage.

Étape 2 : n’appuyez pas sur la pédale d’accélérateur. Bien que cela puisse sembler évident, on peut être amené à faire des choses étranges lorsqu’on a peur et qu’on est sous pression.

Résistez à la tentation de vouloir appuyer partout avec vos pieds, bon gré mal gré, car le fait d’accélérer ne fera qu'aggraver la situation.

Étape 3 : utilisez le frein de secours. Cela peut ne pas arrêter complètement votre véhicule, mais au moins, cela vous ralentira. Les freins de secours varient d’un véhicule à l’autre, vous devez donc vous familiariser avec le fonctionnement de votre voiture.

Étape 4 : rangez-vous sur la droite dès que possible. Éloignez-vous de la circulation en sens inverse et rapprochez-vous d’un bas-côté ou d’une sortie d’autoroute.

Étape 5 : faites savoir aux autres usagers de la route que vous ne contrôlez pas votre véhicule. Mettez vos feux de détresse et klaxonnez.

Ceux qui vous entourent doivent savoir que vous rencontrez un problème, de façon à s’écarter et ne pas courir de risque.

Étape 6 : arrêtez-vous. Si tout va bien, vous aurez assez ralenti pour pouvoir vous arrêter naturellement après avoir décéléré.

Dans le cas où vous devez heurter quelque chose parce que toutes les voies sont bloquées, visez ce qui créera le choc le moins violent possible. Le fait de s’encastrer dans une clôture de propriété privée, par exemple, causera bien moins de dégâts que dans un grand arbre.

Freinage d'urgence lors d’un dérapage ou en aquaplaning

Quand une voiture dérape, il y a peu de chances de contrôler la vitesse ou la direction de la voiture. Cependant, cela ne signifie pas que vous êtes totalement impuissant dans cette situation. Le dérapage se produit plus fréquemment dans les voitures plus anciennes, qui ne sont pas équipées d'un dispositif de freinage antiblocage, mais cela se produit parfois également dans les véhicules qui en sont équipés.

Étape 1 : Appuyez sur la pédale de frein doucement pendant une seconde. Si vous appuyez sur le frein trop brusquement, cela peut empirer le dérapage.

 Laissez plutôt le compteur chronométrique redescendre, puis remonter.  

Étape 2 : continuer à freiner et à relâcher le frein. Continuez d’une manière lente et contrôlée jusqu'à ce que vous repreniez le contrôle de votre voiture et que vous puissiez la manœuvrer.

Étape 3 : reprenez-vous mentalement. Une fois que vous avez repris le contrôle de votre véhicule, arrêtez-vous et accordez-vous un peu de temps pour vous reprendre mentalement avant de repartir.

Freinage d'urgence en cas d'imprévus

Vous serez peut-être amenés à effectuer un arrêt d'urgence en évitant de heurter quelque chose qui ne devrait pas se trouver sur la route. Cela pourrait, par exemple, être un animal qui apparaît soudainement en face de vous, ou un accident qui a déjà eu lieu, il faut absolument éviter le sur-accident. Dans ces cas-là, vous devrez manœuvrer votre véhicule et vous arrêter pour éviter une collision.

Étape 1 : choisissez comment vous arrêter en fonction de votre voiture. La manière de procéder varie légèrement selon que votre voiture est équipée du dispositif de freinage antiblocage ABS ou non.

Si votre voiture est équipée du dispositif de freinage antiblocage ABS, poussez la pédale de frein aussi fort que possible tout en manœuvrant votre véhicule normalement. Dans la situation où vous conduisez une voiture sans ce dispositif, vous devrez appuyer toujours fermement la pédale de frein, mais seulement à environ 70 % de votre capacité de force et manœuvrez le véhicule seulement après avoir relâché le frein, pour empêcher les freins de se bloquer.

Indépendamment des manières d’arrêter votre voiture en urgence, la chose la plus importante à faire est de rester calme. Les sentiments de frustration ou de peur n’apporteront rien de bon et peuvent nuire à votre capacité à agir de manière appropriée et à gérer la situation au mieux de vos capacités. N'hésitez pas à réserver un de nos garages ou mécaniciens à domicile partenaires pour faire changer vos plaquettes de frein ou faire monter votre kit de frein arrière. 

Vous avez déjà acheté les pièces auto ? Aucun problème, nos garages et mécaniciens à domicile acceptent de les monter sans surcout et c'est assuré par AXA !

FAIRE MONTER MES PIÈCES AUTO